Devenir auto-entrepreneur : les 3 principes de base à connaître.

Applify - App Landing HTML Template

De l’audace, de la motivation, un projet auquel vous croyez ? Vous avez les clés en main pour devenir auto-entrepreneur.

Qu'est-ce que l'auto-entreprise ?

L’auto-entreprise est un régime spécifique au sein de la famille des entreprises individuelles, il permet aux entrepreneurs individuels d’accéder à un régime fiscal, comptable, et social simplifié.

Ce régime a été créé en 2008 (loi de modernisation de l’économie) pour des personnes exerçant leur activité sous la forme d’une entreprise individuelle, afin d’offrir une plus grande souplesse et une simplicité nouvelle aux entrepreneurs.

Le statut d’auto-entrepreneur rencontre un très large succès, expliqué par les importants avantages qu’il offre à ses bénéficiaires. : actuellement selon l’INSEE, près de la moitié des entreprises françaises bénéficient de ce statut.

Qui peut devenir auto-entrepreneur ?

Tout le monde !

Ce statut ne requiert aucun diplôme ni qualification spécifique. Une grande motivation, un esprit d’initiative et un goût prononcé pour l’aventure font les bons auto-entrepreneur.

Il faut garder à l’esprit que le dispositif d’auto-entrepreneuriat  permet à toute personne de créer en entreprise individuelle ou en EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée,  soit une SARL constituée d’un seul associé), sous le régime fiscal de la micro-entreprise, soit une activité commerciale, artisanale ou libérale non réglementée ( relevant de la sécurité sociale pour les indépendants),  soit une activité libérale réglementée (relevant dans ce cas de la CIPAV pour l’assurance vieillesse).

Le statut d’auto-entrepreneur est particulièrement adapté pour les demandeurs d’emploi les étudiants, les retraités, ou encore les salariés du secteur privé qui souhaiterait tester un projet.

Par ailleurs, il faut noter que les demandeurs d’emploi peuvent cumuler les revenus de leur activité indépendante avec les allocations chômage ou bénéficier, sous condition, d’une aide accordée par Pôle emploi.

Quelles activités ne peuvent pas être exercées en tant qu'auto-entrepreneur ?

Le régime d’auto-entrepreneur est ouvert à tous,  cela dit l’exercice de certaines activités empêche l’accès au statut:

  • les activités relevant de la TVA immobilière (marchands de biens ou agents immobiliers);
  • les activités (commerciales ou non) concernant la location ou la vente de biens de consommation durable;
  • les activités de location d’immeubles nus à usage professionnel ou une activité agricole (il est cependant possible d'exercer une activité agricole non salariée et en même temps devenir auto-entrepreneur au titre d’une activité non agricole);
  • les activités libérales relevant d’un autre régime que celui de la CIPAV  ou du RSI (agents d’assurances, sages-femmes, infirmiers) ainsi que certaines activités artistiques.

Enfin, être en congé maternité, paternité, parental ou maladie ne permet pas l’accès au statut d’auto-entrepreneur.

Auto-entrepreneurs, à vous de jouer !