Comment adopter le nomadisme professionnel ?

Logo bonjour Auto-entrepreneur


Gagnez du temps et simplifiez-vous la vie ne perdez plus de temps avec l’administratif.

Le nomadisme professionnel est intimement lié au nomadisme numérique. Il s’agit d’un mode de vie et de travail à part entière rendu possible grâce à la diffusion de l’accès Internet à travers le monde.

Le nomade digital (digital nomad) est libre de d’exercer son métier à distance et d’organiser son temps comme il le souhaite. Mieux encore, il profite souvent de cette mobilité pour parcourir le monde, conciliant ainsi découverte et travail. Qui sont les digital nomads, et comment gèrent-ils les contraintes liées à ce statut ?

Quel est le profil du nomade digital ?

Le nomadisme professionnel ou digital concerne plutôt les métiers ne nécessitant pas de lieu fixe pour être exercés. En outre, les métiers du web sont tout à fait adaptés à ce mode de vie et de travail : traducteur, community-manager, consultant en communication digitale, rédacteur de contenus, web-designer, etc.

Si une très grande partie des nomades professionnels bénéficient du statut de freelance, d’autres pilotent leur entreprise à distance, ou sont tout simplement des salariés éloignés (remote workers) en mission à l’étranger.

D’autre part, les nomades digitaux ne travaillent pas depuis la plage, les pieds dans le sable, comme on voudrait bien le croire. La plupart d’entre eux ne partent pas forcément pour des destinations exotiques et optent pour des espaces de coworking ou des startup houses.

Comment devenir nomade digital ?

Tout plaquer d’un coup, rendre les clés de son appartement et troquer sa petite citadine pour une petite reine. Voilà le rêve de nombreux jeunes actifs salariés en quête d’autonomie mais surtout, de renouveau.

Une première solution est de se lancer en tant qu’entrepreneur, à condition que son activité soit adaptée aux contraintes du nomadisme.

Exercer son activité à distance en restant salarié (télétravail/remote work) après avoir négocié les modalités d’un tel mode de travail avec son employeur. Enfin, l’option la moins contraignante reste le freelancing, puisqu’elle permet de constituer sa propre clientèle et de gérer l’identité de son auto-entreprise de A à Z.

Quelques recommandations pour les futurs nomades digitaux

Être nomade digital, ce n’est pas être en congés permanents. Dans bien des cas, les nomades digitaux passent plus de huit heures par jour sur leur ordinateur pour finaliser des missions.

De plus, travailler dans des endroits différents et gérer son activité soi-même nécessite une organisation minutieuse. Voici quelques conseils pour les nomades digitaux, tout particulièrement adressés aux freelance :

  • Avoir suffisamment d’expérience et d’autonomie pour gérer son temps de travail et ses missions.

  • Détenir le matériel nécessaire pour pouvoir travailler partout (ordinateur, smartphone, chargeurs, batterie externe, clé de connexion internet…)

  • Prévoir des économies pour assurer ses arrières et se fixer des budgets.

  • Trouver des contacts d’urgence comme d’autres nomades digitaux de confiance. Il existe en effet de nombreuses communautés de nomades professionnels à travers le monde.

  • Savoir gérer sa comptabilité avec un logiciel permettant une gestion simplifiée des comptes, factures et déclarations. Bonjour Autoentrepreneur vous propose de découvrir ses fonctionnalités et de vous simplifier la vie en facturant gratuitement et en profitant de prestations semblables à celles d’un expert-comptable attitré.

Le nomadisme professionnel et digital est une aventure enrichissante et une tendance qui prend chaque année un peu plus d’ampleur. Une vraie révolution de la culture d’entreprise est en marche.