Modes de paiement : comment encaisser les règlements quand on est auto-entrepreneur

déclarer revenus auto-entrepreneurs
Logo bonjour Auto-entrepreneur


Gagnez du temps et simplifiez-vous la vie ne perdez plus de temps avec l’administratif.

Vous débutez ou vous êtes un auto-entrepreneur chevronné. Encaisser les règlements de ses clients reste toujours une épreuve. Vous pouvez tout à fait accepter des espèces pour commencer, mais vous serez vite limité (pas d’encaissement au-dessus de 1000€). Voici donc, les différentes solutions qui s’offrent à vous afin de récupérer les montants qui vous sont dus.

Le chèque

C’est le moyen de paiement le plus courant chez les indépendants. Il est facile et rapide à récupérer auprès de vos clients. Le chèque est une preuve physique du paiement et regroupe toutes les coordonnées de votre interlocuteur. L’avantage reste le contact humain avec le client lorsque vous venez récupérer votre chèque à la fin du mois. Vous pouvez également utiliser le chèque pour morceler un gros montant que vous avez facturé avec votre auto-entreprise. En revanche, l’inconvénient principal réside dans le fait de se déplacer à la banque pour déposer ses chèques et aussi de tomber sur un chèque sans provision. :s

Le terminal de Carte Bleu

C’est un moyen simple mais souvent onéreux lorsque vous devez passer par un établissement bancaire pour encaisser vos clients. Heureusement pour vous, il existe des start-up qui ont pensé à vous. Les sociétés Sum Up ou iZettle proposent de petits terminaux mobiles qui se connectent sur votre smartphone via bluetooth. Le téléphone, équipé de l’application qui va bien, est connecté en 3G et effectuera les transactions lorsqu’une carte bleue sera en contact avec votre terminal mobile. Vendu 19€, le boîtier est simple à transporter et fonctionnera toujours dès lors que votre smartphone sera connecté au réseau 3G. Pour se rémunérer, Sum Up et iZettle s’accordent une commission de 1,75% sur chaque vente. À vous de revoir vos tarifs en conséquence.

Le virement

Très connu des auto-entrepreneurs, vous avez la possibilité d’indiquer sur les factures éditées avec bonjourautoentrepreneurs.fr vos coordonnées bancaires (si vous n’avez pas encore de compte pro, voir notre sélection de banques pour auto-entrepreneurs. Le virement bancaire est le moyen le plus sécurisé pour récupérer vos paiements auprès de vos clients. Il n’y a pas de montant limité et les virements sont généralement effectifs sous une semaine. C’est simple et gratuit. Seul inconvénient, c’est le client qui a la main sur le timing, d’où la prochaine proposition…

Le prélèvement

L’outil en ligne GoCardless, vous offre la possibilité de prélever directement votre client selon la récurrence de votre choix. Vous définissez votre offre via la plateforme et invitez votre contact à procéder à l’ordre de prélèvement directement en ligne. Vous pouvez ensuite suivre via une interface toutes vos transactions et ne plus vous soucier des rentrées d’argent. GoCardless s’offre 1% de commission sur la transaction plafonnée à 2€ maximum.

C’est maintenant à vous de peser le pour et le contre, en fonction de votre organisation et de la récurrence des encaissements de vos clients. Certaines solutions s’adapteront mieux à la vie d’un freelance et d’autres à de petits commerces. Néanmoins, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour facturer et encaisser vos clients.

Visuel par rawpixel.com