Etudiant et auto-entrepreneur : est-il possible de cumuler ?

etudiant et auto-entrepreneurs
Logo bonjour Auto-entrepreneur


Gagnez du temps et simplifiez-vous la vie ne perdez plus de temps avec l’administratif.

En tant qu’étudiant, vous souhaitez arrondir vos fins de mois ou financer vos études. Vous avez entendu parler du statut d’auto-entrepreneur (qui porte maintenant le nom de micro-entrepreneur) et souhaitez sauter le pas. Ce statut permet en effet de démarrer une activité rapidement, nous vous en avons parlé dans un article dédié à la création d’une auto-entreprise. Être étudiant et auto-entrepreneur c’est possible. Voici tout ce qu’il faut savoir pour créer son auto-entreprise quand on est étudiant.

Majeur ou mineur

En premier lieu il faut bien définir la différence entre les étudiants majeurs et les étudiants mineurs. Si vous avez plus de 18 ans, aucun souci, vous pouvez profiter du statut d’auto-entrepreneur sans contraintes. En revanche, si vous n’avez pas encore l’âge légal, il y a une distinction à prendre en compte : l’émancipation.

Etudiant mineur non-émancipé : il peut exercer une activité libérale non réglementées (graphiste, développeur web…) ou une activité artisanale spécifique (nettoyage de véhicules, jardinage, cours d’informatique à domicile…). La loi interdit par contre à un mineur non-émancipé d’exercer une activité commerciale.

Etudiant mineur émancipé : Il peut exercer une activité libérale non réglementée ou artisanale. Il peut également exercer une activité commerciale (sous réserve de l’approbation du juge de tutelle ou du président du Tribunal de Grande Instance).

La domiciliation

La domiciliation permet de recevoir tous vos documents administratifs. Plusieurs choix s’offre à vous. Le plus simple est de domicilier votre auto-entreprises au domicile de vos parents. Vous pouvez également choisir votre domicile ou opter pour un service payant de domiciliation d’entreprise.

Fiscalité et imposition

Si vous avez entre 18 et 25 ans vous avez la possibilité de faire une demande d’ACRE afin de bénéficier d’une réduction de vos charges sur 3 ans. Ensuite, vous serez soumis au taux de prélèvement classique à savoir : 12,8% du chiffre d’affaires pour les activités de vente de marchandises et de 22% du chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur pour les prestations de service.

A ces charges viendra s’ajouter l’imposition sur le revenu. Il faudra choisir entre deux solutions :
- déclarer ses revenus seul : vous sortez du foyer fiscal de vos parents et vous déclarer vos revenus seul. Préférez le prélèvement libératoire (impôts payés en même temps que les charges) afin d’éviter les mauvaises surprises.

- être rattaché au foyer fiscal de ses parents : vos revenus sont alors additionnés à ceux de vos parents et à inscrire sur leur déclaration de revenu. Attention, ceci peut engendrer un changement de tranche fiscale. Faites bien vos calculs.

Le cumul des statuts étudiant et auto-entrepreneur

Cumuler les deux statuts n’aura pas de conséquences instantanées sur les aides dont vous bénéficiez (CAF, APL, bourses du CROUS).

CAF
Pour la CAF, rien ne change, vous serez toujours considéré comme un étudiant. En revanche, votre déclaration de revenu peut avoir un impact sur la sommes que vous perceviez.

APL
Les APL sont calculées sur votre déclaration de revenu N-2. Votre nouveau statut d’auto-entrepreneur aura donc un impact sur le montant dont vous aviez droit uniquement dans deux ans.

Bourses
De la même manière les bourses versées par votre CROUS sont calculées en fonction de la déclaration de revenu N-2. Pensez à bien réaliser vos calculs en amont en prenant compte de votre situation (rattachement au foyer parental ou non…)

La sécurité sociale

Le statut d’étudiant vous permet de conserver votre Sécurité Sociale ou celle de vos parents. C’est à dire que les remboursements et l’assurance maladie ne sera pas pris en charge par le régime des indépendants. Néanmoins lors du paiement de vos charges, une cotisation sociale sera bien perçue par l’URSSAF.

Etre étudiant et auto-autrepreneur c’est donc possible. N’attendez plus pour vous lancer. Nous sommes là pour vous accompagner pendant les démarches de création et la gestion de votre auto-entreprise