Un auto-entrepreneur peut-il avoir un seul client ?

client unique auto-entrepreneurs
Logo bonjour Auto-entrepreneur


Gagnez du temps et simplifiez-vous la vie ne perdez plus de temps avec l’administratif.

C’est une question qu’il est légitime de se poser. Il arrive des moments dans la vie d’une micro-entreprise où l’on peut se retrouver avec un seul client. Souvent en début d’activité, mais également lors de coups durs. Est-ce légal ? et quels sont les avantages et les risques ?

Les premiers mois d’activité de votre auto-entreprise vous amènent souvent à travailler avec un seul client. C’est la première personne qui vous fait confiance et vous avez à coeur de lui proposer la meilleure prestation possible. La situation est tout à fait légale. Parfois, le cas de figure peut durer dans le temps. C’est le cas,lorsque vous êtes sous-traitant ou consultant pour une entreprise. Mais alors à quel moment l’administration fiscale estime-elle que la relation avec votre client unique devient du salariat-déguisé.

Un lien de subordination

Vous avez le droit de travailler pour une entreprise sans contrat de travail. Le droit français ne l’interdit pas. Néanmoins, il sera nécessaire de prouver qu’il n’existe pas de lien de subordination entre vous et votre client. Cette relation de subordination pourra être prouvée par l’URSSAF si vous respecter les horaires de l’entreprise, si vous travaillez dans les locaux de votre client ou si ce dernier vous impose vos tarifs, par exemple. Tout autant d’indices, qui pourront le cas échéant vous permettre ou non de requalifier votre relation avec votre client.

Les dangers du client unique pour votre auto-entreprise

Si le salariat déguisé est avéré. Votre client s’expose à un redressement et à d’éventuelles poursuites pénales. Dans les situations où la relation de subordination n’est pas existante. Il existe tout de même un risque pour votre auto-entreprise. Qui dit lien unique, implique rentrée d’argent unique. Si vous perdrez votre unique client, vous vous retrouvez sans revenus. Si votre auto-entreprise vous le permet il est conseillé de prospecter d’autres clients. Accordez une demi-journée par semaine, pour rencontrer du monde (coworking, réseaux d’entrepreneurs, événements…) ou en démarchant par téléphone, porte à porte ou emailling.

Pour conclure, les requalifications des prestations d’auto-entreprise en contrat de travail sont très rares. Il est tout à fait légal de facturer un seul client. Parfois votre domaine d’activité ne vous permet pas de travailler sur plusieurs projets. Néanmoins, il existe des risques et avant de créer votre auto-entreprise, il est bon de connaitre les tenants et les aboutissants.