Différence entre portage salarial et auto-entreprise. Que choisir ?

auto-entrepreneur portage salarial
Logo bonjour Auto-entrepreneur


Gagnez du temps et simplifiez-vous la vie ne perdez plus de temps avec l’administratif.

Le statut de portage salarial est moins populaire que le très répandu : auto-entrepreneur. Pourtant il offre des avantages non négligeables lorsque vous souhaitez lancer votre activité. Il possède ses bons et ses mauvais côtés, tout va dépendre de votre activité et de votre projet d’entreprise.

Contrairement au statut d’auto-entrepreneur, le salarié porté est comme son nom l’indique « salarié » d’une société. Il conserve alors un contrat de travail (CDI ou CDD) et une couverture sociale (assurance chômage, formation, assurance responsabilité civile professionnelle…). Vous restez indépendant dans votre travail vos décisions. Vous êtes aussi soulagé de l’administratif et de la facturation. Et votre chiffre d’affaires n’est pas plafonné.

De son côté l’auto-entreprise, nécessite certes quelques démarches administratives (dont nous pouvons nous occuper pour vous 😉) mais bénéficie de cotisations relativement faibles et liées au chiffre d’affaires. Si vous ne facturez pas, vous ne payez aucune charge. Avec un statut de portage salarial environ 50% (40% de charges patronales et salariales + 10% de frais de gestion) de votre chiffre d’affaires revient à votre employeur. Sachez néanmoins que vous avez la possibilité de demander le remboursement de certains frais (déplacements, hébergement ou de fournitures, abonnement mobile…). Des frais non soumis à l’impôt. Le statut d’auto-entrepreneur permet également d’être exonéré de TVA (jusqu’à un certain montant). A l’inverse le salarié porté inclus la TVA dans sa facturation. Il pourra aussi la récupérer sur ses achats professionnels.

Quand faut-il préférer l’auto-entreprise ou le portage salarial ?

Si vous avez besoin de tester une activité tout en gardant une sécurité d’emploi, préférez le portage salarial. Attention en revanche ce statut ne peut-être exercer quand dans le secteur de la prestation de service (coaching,conseil, formation, vente immobilières…). Pensez à bien définir les termes de votre contrat avec la société de portage. Le salaire minimum est défini par l’ordonnance du 2 avril 2015 à 2380€ brut en CDD ou CDI. En revanche, si vous souhaitez être maître de votre réussite, être complètement autonome et travailler avec plus de clients, préférez le statut d’auto-entrepreneur. Il vous permet d’avoir une entreprise à votre image, de bénéficier d’aides complémentaires (ACRE, continuer à percevoir les allocations chômages…) et d’être exonéré de TVA (jusqu’à un certain plafond). C’est le statut idéal pour démarrer votre activité. Si l’administratif et la facturation en ligne vous font peur. Bonjourautoentrepreneur.fr est là pour automatiser vos démarches et vous accompagner.